Humeur

Travailler à son compte au Rwanda est à la fois merveilleusement simple et horriblement compliqué. Depuis 10 jours, nous enchaînons les soucis. Petits si pris isolément, mais comme ils s’enchaînent, se cumulent, se juxtaposent c’est juste un foutu ouragan de complications.

 

Et la plupart du temps, la solution est simple mais ne dépend pas de nous donc on se retrouve à devoir attendre, attendre, attendre, sans rien pouvoir faire … C’est extrêmement frustrant, rageant et ma tension artérielle est actuellement à un pic probablement jamais égalé. Je sens mon cœur faire régulièrement des dératés, je ne parle plus, j’aboie, je ne dors plus , je suis en mode veille active:  tableaux excell et to do list qui défilent même quand je devrais dormir. Bien sûr on savait que ce serait compliqué, parce que tout ce qui vaut vraiment la peine est compliqué et que ça fait partie du truc , mais personne ne peut vraiment réaliser à quel point ça l’est sans y être confronté. Même nous en période de croisière, on l’oublie ( heureusement en fait, sinon on plaquerait tout après chaque galère).

images
Merci Pinterest

Et à côté de ça, faut préparer des valises pour les filles, gérer leurs activités, essayer de leur consacrer du temps et être zen en leur présence alors qu’on bouillonne en attendant un coup de fil ou un email qui débloquera une des situations inextricables à gérer.

 

Allez, continuer d’y croire, croiser les doigts, espérer et attendre…

Humeur de ces 10 derniers jours
Humeur de ces 10 derniers jours

One thought on “Humeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s